Le crime est leur jihad : évolutions du lien entre criminalité et terrorisme en Europe

A travers l’Europe, les milieux criminel et extrémiste se mélangent, beaucoup de jihadistes et de « combattants étrangers » comptant des antécédents criminels. Le caractère criminel d’un individu peut affecter son processus de radicalisation et la manière dont il opère une fois radicalisé. La propagande récente de l’Etat islamique suggère que le groupe connait cette réalité. Il a inscrit le lien entre la criminalité et le terrorisme dans un cadre positif en encourageant la criminalité comme une « forme de culte », et a fait la louange de ceux qui avaient des antécédents criminels. Cela s’est révélé dans les rues d’Europe, où des auteurs d’attentats ont exploité leurs « compétences » criminelles pour être encore plus efficaces en tant que terroristes. Bien que la compréhension du lien entre terrorisme et criminalité se soit développé, il demeure de nombreuses lacunes qui ont des effets concrets sur le contre-terrorisme.
Lire plus