Le crime pour jihad : évolutions du lien entre criminalité et terrorisme en Europe

A travers l’Europe, les milieux criminel et extrémiste se mélangent, beaucoup de jihadistes et de « combattants étrangers » comptant des antécédents criminels. Le caractère criminel d’un individu peut affecter son processus de radicalisation et la manière dont il opère une fois radicalisé. La propagande récente de l’Etat islamique suggère que le groupe connait cette réalité. Il a inscrit le lien entre la criminalité et le terrorisme dans un cadre positif en encourageant la criminalité comme une « forme de culte », et a fait la louange de ceux qui avaient des antécédents criminels. Cela s’est révélé dans les rues d’Europe, où des auteurs d’attentats ont exploité leurs « compétences » criminelles pour être encore plus efficaces en tant que terroristes. Bien que la compréhension du lien entre terrorisme et criminalité se soit développé, il demeure de nombreuses lacunes qui ont des effets concrets sur le contre-terrorisme.
Lire plus

« Les collectivités locales en première ligne face à la radicalisation »

Les collectivités locales en première ligne face à la radicalisation Depuis 2015, la vague d’attentats qui frappe la France a relancé les critiques contre les pouvoirs publics, accusés d’avoir abandonné certains territoires où ont proliféré des idéologies favorisant l’engagement terroriste. Dans une tribune à la Gazette, le journaliste Nicolas Hénin, président du nouveau think tank Action résilience, souligne le rôle à jouer des collectivités territoriales dans la prévention de la radicalisation. Nicolas Hénin journaliste et président d’Action résilience Depuis 2015,
Lire plus

RECENSION: Jihadi Culture : The Art and Social Practices of Militant Islamists, Thomas Hegghammer

Cet ouvrage collectif, dirigé par le chercheur Norvégien Thomas Hegghammer (FFI et département de sciences politiques de l’université d’Oslo) vient combler un trou béant dans la recherche sur le terrorisme djihadiste, puisqu’il s’intéresse à la forme, et non plus au fond, de l’importante production de contenu médiatique et culturel des groupes djihadistes. Ce dernier révèle à la fois des pratiques sociales, mais aussi une forme d’art, car il y a une forme d’« esthétique du djihad », argumente Hegghammer, à la façon
Lire plus

#STR2017 : actualités de la recherche sur le terrorisme

#STR2017 : actualités de la recherche sur le terrorisme Ce billet est le troisième de mes compte rendus sur la 11ème conférence annuelle de la STR (mon premier traitait de la relation entre le niveau de démocratisation d’un pays et son exposition au risque terroriste, le second revenait sur la place à accorder à la psychiatrie dans le contre-terrorisme). Parmi la centaine de travaux de recherche présentés, le terrorisme djihadiste a occupé bien sûr une place importante, mais la conférence
Lire plus

Faut-il psychiatriser le contre-terrorisme ?

Faut-il psychiatriser le contre-terrorisme ? Le 16 août, le ministre de l’Intérieur déclarait au micro de RTL : «On a en fait deux types d’attaques aujourd’hui. Vous avez à la fois des attaques planifiées comme celle qui vient de se produire en Espagne, et puis vous avez des gens qui se radicalisent brutalement avec souvent des profils psychologiques extrêmement troublés. (…) Donc nous sommes en train de travailler avec ma collègue ministre de la Santé pour essayer de repérer l’ensemble de
Lire plus

Niveau de démocratisation et menace terroriste, quelles relations ?

Niveau de démocratisation et menace terroriste, quelles relations ? La démocratie est-elle un régime faible, facile à attaquer par les acteurs irréguliers que sont les groupes terroristes ? L’autoritarisme est-il au contraire efficace à écraser toute opposition, y compris armée, ou alimente-t-il la contestation en interdisant tout espace d’expression légale, contraignant cette contestation à adopter des formes violentes ? La relation entre le niveau de démocratie d’un pays et son exposition au risque terroriste est un sujet complexe, souvent pollué par des
Lire plus

Après la bataille de Mossoul, le désert de tous les dangers

Après la bataille de Mossoul, le désert de tous les dangers Le dimanche 9 juillet 2017, des coups de feu claquaient encore entre deux explosions de missiles de la coalition. Pourtant, Haider Abadi, Premier ministre irakien, proclamait – sans doute un peu vite – depuis Mossoul la victoire sur les jihadistes de l’Etat islamique, qui avaient conquis la ville début juin 2014. Au cœur de l’agglomération mossouliote, la vieille ville, dont les combattants de l’EI avaient fait un réduit, présente
Lire plus

Considérations sur le discours d’un EI assiégé

Contexte tendu, période charnière Le mois de ramadan est censé être la période la plus féconde pour qui veut être récompensé des sacrifices de son jihad. Il est aussi une période clef pour la diffusion par les jihadistes des messages à forte charge symbolique. Assiégé dans son réduit de Mossoul et, désormais, à Raqqa, l’Etat islamique est en plein effort pour maintenir une dynamique positive parmi ses partisans et ses prospects. Dans ce contexte, une communication du porte-parole officiel de
Lire plus

Clausewitz contre l’Etat islamique

Billet initialement publié le 8 mai 2017 sur le blog kurultay.fr. Avant-propos Le présent article a été écrit en juillet 2016, et publié par la Revue Militaire Suisse (RMS+) dans son numéro thématique 1-2016 paru en août. Le thème de ce numéro était le jihadisme et ses activités combattantes et terroristes. Le lecteur trouvera ici des références héritées de ce passé si proche, et pourtant si lointain déjà. Barack Obama était président des Etats-Unis. Jabhat al-Nusra venait à peine de
Lire plus