Après la bataille de Mossoul, le désert de tous les dangers

Après la bataille de Mossoul, le désert de tous les dangers Le dimanche 9 juillet 2017, des coups de feu claquaient encore entre deux explosions de missiles de la coalition. Pourtant, Haider Abadi, Premier ministre irakien, proclamait – sans doute un peu vite – depuis Mossoul la victoire sur les jihadistes de l’Etat islamique, qui avaient conquis la ville début juin 2014. Au cœur de l’agglomération mossouliote, la vieille ville, dont les combattants de l’EI avaient fait un réduit, présente
Lire plus